Introduction San Blas 2008 San Blas 2010 Puerto Lindo Panamarina Portobelo Colon Tagua Panama City Le Canal Las Perlas
Menu Javascript by Vista-Buttons.com v4.5.0

Colon et le passage du canal de Panama

L'arrivée à Colon est une étape décisive dans un grand voyage à la voile. Le passage mythique est l'un des grands moments forts (euphémisme redondant!) d'un tour du monde.

Après Gibraltar c'est l'endroit où j'ai vu le plus de cargos. Mais contrairement à Gibraltar où les monstres d'acier partent en tout sens et de manière erratique dès Tarifa, ici, les cargos sont sages. Ils empruntent l'une des deux passes façonnées dans le mur de pierre qui rempare Colon. Ils attendent tranquillement dans les aires d'ancrages nommées flat. Il y a des flats hors du mur d'enceinte et à l'intérieur de celui-ci. De sorte que vous ne vous sentirez pas seuls en arrivant.

Un flat, le « F » sous la tour de contrôle est destiné aux voiliers. Jusqu'en 2009, il y avait à l'ancre plus de 50 voiliers dans ce mouillage. L'existence d'un Yacht Club démocratique favorisait cette affluence dans un espace cantonné sous le terminal Cristobal et le Pier, pollution atmosphérique, acoustique et visuelle assurée ! Mais ce flat rendait de grands services aux marins désireux de limiter le prix de leur passage du canal. Ils pouvaient laisser leur annexe au yacht-club, delà, ils contactaient le fameux TITO (un agent non officiel qui facilite les formalités de passage). Les marins en profitaient pour faire le gros approvisionnement avant leur passage dans le Pacifique.

En 2010, la disparition du Yacht Club complique la vie des plaisanciers. Il existe néanmoins des solutions. Voyons tout cela ensemble.

Sécurité et aspects pratiques

ATTENTION
COLON EST UNE VILLE EXTREMEMENT DANGEREUSE. Il ne faut pas se balader à pied dans la ville. Il faut IMPERATIVEMENT prendre des taxis pour se déplacer. Dans certains quartiers, il suffit de faire 100 mètres pour se retrouver menacé par une arme à feu. Nul autre choix que de se laisser détrousser !

APPROVISIONNEMENT
Colon est une escale incontournable pour faire le plein de denrées avant le grand saut. Les prix du Panama sont extrêmement avantageux!

SHIPCHANDLER
Ils sont du côté Panama City, il faut s'y rendre en bus, ou à l'occasion d'un passage du canal. Avant d'arriver au Panama, prenez contact avec Arthuro pour les pièces dont vous aurez besoin. Il travaille avec Marine Ware house, et peut commander vos pièces.
Courriel
arturo@marinewarehouse.net
avec copie à
quotes@marinewarehouse.net

Casa de la bateria
Si vous désirez renouveler votre parc de batteries avant le Pacifique, ne pensez à rien d'autre que la Casa de la bateria. Ils sont plus chers que les shipchandlers, mais ils ont du stock et vous êtes certains d'obtenir la marchandise avant votre passage. Ils livrent en 24 heures.

FLAT OU SHELTER BAY?

SHELTER BAY
Shelter bay a la réputation d'être cher. C'est vrai pour un séjour de moins de 7 jours, ce l'est moins pour un séjour dépassant une semaine.

Ils sont sérieux et si vous réservez votre place par courriel, vous serez certain d'obtenir une réponse.
Courriel
dave@shelterbaymarina.com
copie à
russ@shelterbaymarina.com

A shelter bay, ils essayent de ne refuser personne. Quand il n'y a plus de place, ils mettent sur ancre et amarres arrière dans la mangrove.
Efficacité américaine (ce sont de gros prédateurs pour les gens de la région, et mènent une guerre difficile à comprendre contre Tito...) Cela dit, nous n'avons eu de problèmes avec personne, ni Russ le patron de Shelter Bay, ni Tito. La diplomatie étant la meilleure alliée en toute circonstance.

Pour un bateau entre 40 et 50 pieds le prix du pied est de 1.1 dollar pour moins d'une semaine.
Entre 7 jours et 29 jours, le prix tombe à 0.66 dollar.
Au-delà de 30 jours le prix revient à 0.55 dollar.
Les multicoques doivent multiplier les tarifs par 1.5.
(Tarifs valables en 2010, susceptibles d'augmenter chaque année)

Services
Shelter Bay est une belle marina, propre et bien tenue, où il est possible de sortir les bateaux pous stockage ou pour maintenance.
Le prix d'un levage est de 12 dollars par pied avec un minimum de 400 dollars. Le travel lift peut lever des bateaux jusqu'à 60 pieds, 40 tonnes, d'une largeur de 28 pieds, avec un tirant d'eau maximum de 8 pieds. Au-delà de ces quotas, il faut prendre contact avec la direction.

Les équipages bénéficient de sanitaires extrêmement propres et bien entretenus, d'une piscine, d'un jacuzzi. Un restaurant sur place sert de snack.
Machines à laver et sèche-linge pour 2 dollars.

Chaque matin à 8 heures, un bus emmène jusqu'à 26 personnes à Colon, au supermarché Rey. Ce service est gratuit, tandis que l'après-midi, il est payant et coûte 4 dollars.

L'équipe à l'accueil se chargera de vos formalités de check-in et out du pays. Ce service est payant.

Les agents du canal se rendent à Shelter bay (Tito, Victor... sont là quotidiennement ou il suffit de les appeler par téléphone.)

LE FLAT

Il n'y a AUCUNE possibilité de débarquer à terre, pas de moyen de communication... Ce qui rend l'endroit totalement inutile! Cela donne l'effet d'être prisonnier de son bateau au milieu des cargos. L'endroit est en plus bruyant et rouleur à souhait. A tribord, les cargos déchargent les containers juste à côté du mouillage et à bâbord les cargos pour le passage du canal passent en levant des belles vagues, sans compter un long fetch. Dès que le vent se lève, le mouillage est sur mer formée!

Les bateaux qui viennent sur le flat ne peuvent plus utiliser leur annexe, car ils sont tout de suite rattrapés par la police, du moins si l'on va dans le french canal. Les équipages peuvent néanmoins se rendre en annexe à un ponton où Tito a ses entrées, mais pour ça, il faut dépasser la tour de contrôle, et parcourir un demi-mille, au nord de Cristobal Muelle dans une mer assez hachée lorsque le vent est levé. Il faut en tout parcourir un mille et demi jusqu'à son ponton. Là, il faut l'avoir appelé au préalable pour qu'il y soit. Il dit qu'il préfère être prévenu la veille... Il faut donc impérativement avoir un téléphone à bord (ce que tous les marins n'ont pas) pour séjourner sur le flat.

De plus, il semblerait, d'après ce que Tito nous dit, qu'il fasse tout pour que les bateaux ne restent pas plus de 3 ou 4 jours sur le flat.
A la marina, ils disent carrément que bientôt le flat sera interdit pour les bateaux, qui ne sont pas en attente de passer le canal (info ou intox???) En tout cas, cela arrangerait shelter bay... évidemment!

Pour pallier au problème de parcourir en annexe la distance entre le flat et son ponton, Tito a mis sur pied un système de lancha qui vient chercher les équipages à bord pour 15 dollars (il vaut mieux réunir plusieurs bateaux), mais le pauvre Tito est partout à la fois, et je me demande comment les équipages ne se sentiraient pas prisonniers du flat, ne pouvant rien faire d'autre que de rester sur leur bateau et d'attendre que Tito aie le temps de venir les chercher.

Tito dit que les anciens proprios du yacht-club auraient reçu les autorisations pour rebâtir un ponton et un YC plus loin dans la mangrove à l'écart des containers et que les travaux débuteraient en mars. On a bien du mal à y croire en voyant la détermination de shelter bay à lui faire de l'ombre à ce brave Tito. Et cela restera toujours un endroit peu confortable et si proche de Colon que la sécurité n'est "peut-être" pas la meilleure???

TARIFS DE TITO POUR LE PASSAGE DU CANAL

Tito est un homme en or, il vous aidera de manière efficace pour toutes vos formalités de passage du canal. Il fait ce métier depuis 10 ans. Il a de nombreuses connaissances parmi l'équipe du canal. Il est fiable. Par contre, s'il vous donne rendez-vous pour vous emmener à Panama City, faire vos achats chez les shipchandlers, il vous posera facilement un "lapin" (Bienvenue en Amérique latine!)

Tito ne se joint que par téléphone
Téléphone Tito +507 646635009

SERVICES : 100 DOLLARS
4 Ammares ET venue des inspecteurs du transit : 60 DOLLARS
DEFENSES OU PNEU : 3 DOLLARS L’UNITE 30 DOLLARS
VISA TOURISTIQUE : 30 DOLLARS
CHECK-IN ET OUT : 50 DOLLARS

Besoin de personnes supplémentaires à bord (il faut 4 personnes en plus du capitaine et du pilote)
Des copains de bateaux peuvent se rendre utiles et sinon, Tito charge 75 dollars par personne

TOTAL : 270 DOLLARS

AUTRES AGENTS (Victor)
les autres agents sont plus chers, ils demandent en général 150 dollars de service (et ne vous trimbalent pas partout, se contentant de vous faire passer le canal)
Personnes supplémentaires : 100 dollars

Toutes les informations sont à prendre comme « une carte postale » de la situation à un moment donné. Elles sont susceptibles de changer et dépendent ( cela paraît risible, mais c'est trop vrai !) de l'humeur et de la bonne volonté des interlocuteurs.


Toutes les informations ont été mises à jour en Janvier 2010
Texte : Nathalie Cathala - Photos : Dominique et Nathalie Cathala
www.etoiledelune.net